Carte bancaire : Laquelle choisir quand on est passionné de voyage ?
5 (100%) 1 vote

Envie de longues vacances ou de carrément partir pour un tour du monde ? Les personnes qui se déplacent souvent d’un pays à l’autre savent parfaitement que les frais bancaires peuvent parfois être contraignants… Pour cette raison, il est important de bien choisir sa banque et trouver la carte bancaire la plus adaptée à ses besoins tant au niveau tarifaire que pour les services disponibles une fois à l’étranger.

Les conditions en fonction de la destination du voyage

Certaines banques sont plus avantageuses que d’autres dans cette optique mais tout dépend de la destination la plus fréquentées par le client. Pour ceux qui se déplacent principalement dans la zone euro, les frais liés à la carte bancaire ne seront pas imposants si les conditions de retraits sont bien respectées. En effet, des frais supplémentaires peuvent être imposés par la banque dans le cas où les transactions seraient trop nombreuses. Dans le cas d’un voyage fréquent hors de la zone euro, les frais peuvent en revanche être beaucoup plus chers. Ce qu’il faut savoir c’est que les frais liés à chaque opération sont en devises et sont sous commissions. Plus ils sont cumulés et plus la note peut être importante à la fin du périple !

Bien choisir sa banque spécial voyageur

Plusieurs critères sont à prendre en considération avant de changer de banque ou d’ouvrir un second compte auprès d’une banque pour voyageur. Ceux que le client doit mettre en avant sont :
• Le tarif : qui comprend les frais reliés à la carte et les diverses commissions lors des opérations classiques ;
• Les plafonds : cela est autant valable sur les retraits que les paiements car ce sont les principales transactions réalisées lors d’un voyage ;
• Le choix de la carte : il est toujours plus intéressant d’avoir une carte bancaire disposant des meilleures garanties lorsqu’on se déplace à l’étranger. Les assurances liées à cette dernière doivent couvrir les éventuels incidents et proposer des solutions de rapatriement et d’annulation en cas de perte ou vol ;
• La qualité des services : que ce soit par rapport au réseau, à la disponibilité des cartes bancaires ou à l’accès aux comptes, le client doit bien vérifier la qualité de service de sa banque. Il en est de même pour la qualité des prestations des banques partenaires que l’on peut utiliser à l’étranger.

Les bons moyens de limiter les frais liés à la banque

Une fois que l’on a détecté la banque la plus avantageuse pour ses déplacements, le client a plusieurs possibilités. Tout dépendra alors de ses besoins pour déterminer les bonnes marches à suivre face au choix de sa banque.

Les banques les plus intéressantes pour un voyageur

Pour un voyageur, la banque en ligne reste la meilleure option. Plus particulièrement, la banque Boursorama Banque est en tête de classement comparé aux autres établissements bancaires en ligne. Elle est en effet la plus appréciée d’entre toutes car elle propose des tarifs réduits pour toutes les transactions et son taux pour les retraits et paiements n’est que de 1,95%. D’un autre côté, l’utilisation des comptes sans découvert peut aussi être une alternative intéressante pour les voyageurs. Mais d’un point de vue plus général, la majorité des banques en ligne restent beaucoup plus avantages que les banques classiques vis à vis des frais bancaires liés aux dépenses hors zone euro.

Les démarches à réaliser

Parmi les options proposées aux clients qui voyagent fréquemment, il y a le changement de banque. Les frais imposés par certains établissements bancaires étant très élevés, les clients peuvent profiter de la mobilité bancaire pour trouver une enseigne qui leur convient mieux. Généralement, les banques pour voyageurs ne sont pas très chères et présentent des avantages même dans les transactions quotidiennes. Si le voyage n’est pas trop long, le client peut tout simplement ouvrir un second compte bancaire auprès d’une banque en ligne. Moins coûteuse, elle propose des avantages sûrs pour les clients en quête des meilleurs services lorsqu’ils sont en déplacement dont par exemple l’utilisation de la carte bancaire.

LEAVE A REPLY